loader image

L’entreprise a un avantage que toutes les autres classes d’actifs comme l’immobilier, les obligations, les devises, les matières premières n’ont pas. C’est ce qui fait sa valeur et lui confère sa supériorité sur le long terme.

Quel est cet avantage unique ?

Investir dans une entreprise c’est devenir actionnaire et donc propriétaire de tout ou partie de l’entreprise. Ce titre de propriété donne droit à une quote-part des actifs et des bénéfices de l’entreprise. Avec une partie des bénéfices qu’elle génère, l’entreprise rémunère ses actionnaires en leur payant chaque année un dividende. Avec l’autre partie, elle investit pour augmenter ses futurs profits et donc les dividendes futurs des actionnaires.

Ainsi, pour l’investisseur, l’entreprise est un « engin motorisé » qui offre un rendement et une augmentation de ce rendement sur la durée sans que l’investisseur ait besoin de rajouter à sa mise initiale. Ce mécanisme intrinsèque au fonctionnement d’une entreprise est unique et n’existe pas sur les autres classes d’actifs.

Une obligation verse un coupon prédéterminé et identique chaque année. Par exemple, investir aujourd’hui son épargne sur une obligation à 30 ans de l’Etat français, c’est avoir l’assurance de ne recevoir jamais plus pendant 30 ans que 1.2% chaque année. A priori on ne recevra pas moins non plus, sauf si l’Etat n’est plus en mesure de rembourser sa dette. Mais la seule chose certaine est qu’on ne recevra pas plus.

Les matières premières n’offrent pas de rémunération annuelle, au contraire elles comportent même des coûts de stockage pour leur propriétaire.

L’immobilier offre une rémunération annuelle qui est celle des loyers perçus. Mais ces loyers n’ont pas de moteur intrinsèque. Si l’immeuble acheté comporte 10 appartements et qu’ils sont tous occupés, l’immeuble ne s’agrandit pas tout seul pour ensuite avoir 11 appartements, puis 12, puis 13 etc… et ainsi assurer une augmentation des loyers pour le propriétaire. Si le propriétaire souhaite plus de loyers, il doit « remettre au pot » et acheter un autre immeuble pour avoir d’autres appartements et plus de loyers à recevoir.

L’entreprise elle verse un rendement chaque année et, en même temps, construit de nouvelles usines pour produire plus, donc vendre plus, faire plus de bénéfices et verser plus de dividendes. Les bénéfices versés en dividendes sont l’équivalent des loyers perçus. Les marchandises vendues sont les « appartements » de l’immeuble. Chaque année, la bonne entreprise augmente le nombre d’appartements, donc augmente le nombre et le montant des loyers qu’elle peut verser à ses propriétaires, sans que ces derniers aient eu besoin de remettre « au pot ».

L’astuce est que toutes les entreprises ne se valent pas. Certaines parviennent à assurer cet avantage unique à leurs propriétaires, d’autres non. Il faut donc choisir les « bonnes » entreprises. Comment les identifier ? réponse dans un prochain article

fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais

Pin It on Pinterest

Share This