EBITDA

L'EBITDA (Earnings Before Interest Taxes Depreciation Amortization ou BAIIA en français pour Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement) est une mesure de la rentabilité de base d'une entreprise après avoir exclu les facteurs considérés comme n'étant pas sous le contrôle de l'entreprise ou qui peuvent fausser les bénéfices, tels que les frais d'intérêt, les taux d'imposition, la dépréciation, l'amortissement ou les principaux actifs incorporels. Il correspond à l’excédent brut d’exploitation (EBE) provenant des soldes intermédiaires de gestion (SIG). C'est selon cette méthode que les analystes financiers définissent la valeur d'une entreprise, car l'EBITDA met en lumière le résultat financier des décisions d'exploitation. Il en résulte un chiffre qui reflète avec plus de justesse et de précision la rentabilité opérationnelle d'une entreprise et qui peut être comparé efficacement entre les organisations d'un même secteur par les propriétaires, les investisseurs et les acheteurs. C'est pour cette raison que l'EBITDA est plus souvent utilisé que tout autre mesure (comme l'EBIT – Earnings Before Interest and Tax) pour décider quelle organisation est la plus intéressante.

Son mode de calcul

L’EBITDA peut être calculé de deux façons, en utilisant des éléments figurant dans le compte de résultat, soit à partir du chiffre d’affaires ou à partir du résultat net.

Calcul à partir du chiffre d'affaires

Si on le calcule à partir du chiffre d’affaires, la formule se lit comme suit :

Chiffre d’affaires annuel hors taxes – achats – autres charges externes – charges de personnel – autres charges

Calcul à partir du résultat net

Si on le calcule à partir du résultat net, la formule de calcul est la suivante : Résultat net comptable + charges d’intérêts + charges d’impôts et taxes + amortissements et provisions