L’angle ESG : Eiffage, bâtisseur des infrastructures de demain

Temps de lecture : 1 min
   Publié le  
November 15, 2021
 par 
BDL

L’angle ESG : Eiffage, bâtisseur des infrastructures de demain

<!-- wp:post-date /--> <!-- wp:table {"className":"is-style-regular"} --> <figure class="wp-block-table is-style-regular"><table><tbody><tr><td class="has-text-align-left" data-align="left">Une capitalisation boursière de 8,8 mds d’euros. Avec plus de 100 000 chantiers réalisés par an en France et à l’international, <a href="https://www.eiffage.com/" target="_blank" rel="noreferrer noopener">Eiffage </a>est l’un des leaders du BTP et des concessions en Europe, le continent représentant 95% de l’activité.<br>Réparti en 4 branches (construction, infrastructures, énergies systèmes et concessions) et 8 métiers, le groupe compte environ 72 000 employés au total et a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 16,3 milliards d’euros.<br><strong><br>Grâce à son positionnement sur des métiers clé dans la décarbonisation de l’économie, comme la rénovation énergétique, Eiffage est bien placé pour bénéficier de la relance en Europe, et en particulier du ‘Pacte Vert pour l’Europe, ou « Green Deal », voté en mars 2020.</strong></td></tr></tbody></table></figure> <!-- /wp:table --> <!-- wp:table --> <figure class="wp-block-table"><table><tbody><tr><td><img class="wp-image-11260" style="width: 150px;" src="https://www.bdlcm.com/wp-content/uploads/2021/11/Logo-Eiffage.png" alt="Logo Eiffage"></td><td>- Réduction de 40% des emissions scope 1 et 2 d’ici 2030 soumis au SBTi sur le scénario 1,5°<br>- Le conseil d’administration est constitué à 40% de femmes<br>- Premier rapport TCFD en 2020<br>- Ouverture de l’actionnariat aux salariés depuis 30 ans avec 80% des salariés actionnaires</td></tr></tbody></table></figure> <!-- /wp:table --> <!-- wp:heading --> <h2>L’approcheESG de BDL Capital Management</h2> <!-- /wp:heading --> <!-- wp:table --> <figure class="wp-block-table"><table><tbody><tr><td>BDL est actionnaire d’Eiffage depuis plusieurs années et a soutenu le management dans sa démarche d’amélioration du reporting extra-financier et d’engagement dans la transition énergétique. Symboliquement, le document universel d’enregistrement 2020 du groupe de BTP commence d’ailleurs par ce slogan : « Agir pour la transition écologique ! »<br>Ce ne sont pas que des mots et nous sommes très satisfaits du chemin parcouru par Eiffage sur les sujets ESG les plus pertinents. La publication d’un rapport climat en 2020 montre l’engagement d’Eiffage à améliorer ses pratiques ESG, engagement qui est d’ailleurs reconnu par le <a href="https://www.cdp.net/fr" target="_blank" rel="noreferrer noopener">CDP </a>(ex Carbon Disclosure Project), organisation internationale qui collecte les données sur l’empreinte carbone de plus de 7.000 entreprises dans le monde. En 2020, Eiffage a ainsi pu annoncer que sa notation par le CDP sur le changement climatique était relevée pour la troisième année consécutive, passant ainsi de D en 2017 à A- en 2020. Une note confirmée en 2021.<br><br>Le rapport climat détaille la stratégie du groupe de BTP en la matière, qui est tournée à la fois vers les parties prenantes internes et externes d’Eiffage, qui entend à la fois œuvrer à la réduction de son empreinte carbone interne, à travers sa consommation directe et indirecte d’énergie, et favoriser l’évitement d’émissions de gaz à effet de serre chez ses clients, via son offre commerciale et technique. Sur le premier volet, près de 600 collaborateurs ont par exemple été formés en e-learning à la stratégie carbone du groupe, tandis que 4 guides internes sur la durabilité ont été publiés et qu’une campagne de tri numérique organisée par la direction informatique a permis la suppression de 23 millions de mails.<br>Mais au-delà de ces formations ou de ce souci de sobriété numérique, c’est surtout avec sa filière qu’Eiffage doit travailler : le groupe estime ainsi que 85% des émissions de CO2 qui lui sont imputables relèvent du scope 3, autrement dit de ses fournisseurs, en particulier de béton, d’acier et de bitume. La sobriété énergétique des sites de ces fournisseurs, leur utilisation d’énergies renouvelables ou l’éco-conception de leurs produits sont des éléments clés pour Eiffage.<br><br>Au total, Eiffage vise sur la période 2019-2030 une réduction de 40% de ses émissions de gaz à effet de serre interne et de 30% de ses émissions externes. Au-delà des chiffres proprement dits, il est intéressant de souligner qu’ils ont été soumis à l’initiative Science Based Target (SBTi), qui les juge compatibles avec un scénario de réchauffement planétaire limité à 1,5 degré. Surtout, nous saluons le fait que des critères environnementaux ont été introduits dans le calcul de la rémunération variable du management (10%), ce qui est de nature, selon nous, à accélérer encore la réduction de l’intensité carbone de l’activité du groupe.<br><br>Le volet social de l’ESG n’est pas oublié chez Eiffage. Présent dans des métiers historiquement plutôt masculins, le groupe enregistre une féminisation des effectifs ces dernières années : si les femmes représentent 14% des effectifs totaux en France, la proportion dépasse 19% sur les fonctions d’encadrement et atteint 40% au niveau du conseil d’administration.<br>Un autre point fort est l’utilisation déjà ancienne (plus de 30 ans) de l’actionnariat salarié comme outil de motivation, d’implication et de fidélisation des employés : ce partage de la valeur créée par le travail est un point clé en ces temps de pénurie de main d’œuvre. A fin 2020, près de 80% des salariés d’Eiffage étaient actionnaires, détenant collectivement 17,7% du capital via le plan d’épargne du groupe. <br><br>BDL est actionnaire d’Eiffage depuis plusieurs années et a soutenu le management dans l’amélioration de leur reporting extra-financier. Nous sommes très satisfaits du chemin parcouru sur ce sujet. La publication d’un rapport ESG ainsi que l’amélioration de la note CDP de C en 2018 à A- montrent l’engagement d’Eiffage à améliorer ses pratiques ESG.<br>L’actionnariat salarié est un outil puissant pour fidéliser les employés en ces temps de pénurie de main d’œuvre en leur faisant partager la valeur créée par le travail quotidien.<br>Nous saluons l’introduction de critères environnementaux dans la rémunération variable du management (10%) et pensons que cela permettra d’accélérer d’avantage la réduction d’émissions de CO2 du groupe.</td></tr></tbody></table></figure> <!-- /wp:table --> <!-- wp:heading --> <h2><strong>Pourquoi BDL Capital Management est actionnaire pour&nbsp;le futur des infrastructures ?</strong></h2> <!-- /wp:heading --> <!-- wp:paragraph --> <p>Le cas d’investissement d’Eiffage est celui d’une entreprise générant un cash-flow important, de manière récurrente. Si le métier de la construction proprement dit est à faibles marges, 80% des flux de trésorerie proviennent des concessions (autoroutes) et de l’activité de services dans l’énergie. En 2020, le trafic des autoroutes a certes été perturbé par la crise sanitaire mais a fortement rebondi après chaque réouverture de l’économie post confinement. Il est intéressant de constater qu’il se situe maintenant à un niveau supérieur à ceux constatés en 2019 avant la crise sanitaire. Dans un contexte où l’inflation a fortement rebondi et pourrait s’avérer plus que transitoire, Eiffage est protégé par l’indexation des tarifs sur l’inflation.</p> <!-- /wp:paragraph --> <!-- wp:paragraph --> <p>Quant aux métiers de la construction, ils offrent d’importantes synergies avec ceux d’un concessionnaire et devraient bénéficier du <a href="https://ec.europa.eu/info/strategy/priorities-2019-2024/european-green-deal_fr" target="_blank" rel="noreferrer noopener">Green Deal européen</a>.</p> <!-- /wp:paragraph --> <!-- wp:paragraph --> <p>Tant par ses métiers que par sa qualité sur le plan ESG, Eiffage apparait comme un acteur clé de la transition énergétique et du Green Deal européen à venir.</p> <!-- /wp:paragraph --> <!-- wp:paragraph --> <p>En effet d’après le consensus Bloomberg, Eiffage générera ~ 6.2% de sa VE (valeur d’entreprise) en FCF (Free Cash-Flow) en 2022.</p> <!-- /wp:paragraph --> <!-- wp:heading --> <h2><strong>BDL souhaite influencer et améliorer la stratégie des entreprises&nbsp;qui s’engagent !</strong></h2> <!-- /wp:heading --> <!-- wp:table --> <figure class="wp-block-table"><table><tbody><tr><td> Plus de 1000 rencontres société par an</td><td> Plus de 200 rencontres experts industriels</td><td>Participation à 16 salons professionnels</td></tr><tr><td>Engagement auprès des sociétés</td><td>Lettres aux boards</td><td>Votes aux Assemblés Générales</td></tr></tbody></table></figure> <!-- /wp:table --> <!-- wp:social-links --> <ul class="wp-block-social-links"><!-- wp:social-link {"url":"https://www.linkedin.com/company/685313/","service":"linkedin","label":"LinkedIn de BDL Capital Management"} /--></ul> <!-- /wp:social-links --> <!-- wp:embed-pdf-viewer/pdf {"id":11394,"title":"Langle-ESG-Eiffage-Version-longue","url":"https://www.bdlcm.com/wp-content/uploads/2021/12/Langle-ESG-Eiffage-Version-longue.pdf"} --> <figure class="wp-block-embed-pdf-viewer-pdf wp-block-embed-pdf-viewer-pdf__content-wrapper aligncenter"><object class="embed-pdf-viewer" data="https://www.bdlcm.com/wp-content/uploads/2021/12/Langle-ESG-Eiffage-Version-longue.pdf#scrollbar=1&amp;toolbar=1" type="application/pdf" height="600" width="600" title=""></object><iframe class="embed-pdf-viewer" src="https://docs.google.com/viewer?url=https%3A%2F%2Fwww.bdlcm.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F12%2FLangle-ESG-Eiffage-Version-longue.pdf&amp;embedded=true" frameborder="0" height="600" width="600" title=""></iframe></figure> <!-- /wp:embed-pdf-viewer/pdf --> <!-- wp:paragraph --> <p><em>Ce document non contractuel a été réalisé à titre d’information uniquement et n’est pas une offre de vente. Ce document ne constitue pas une note de recherche d’investissement et ne comprend aucune recommandation ou conseil d’investissement. BDL ne garantit pas l’exhaustivité, l’exactitude ou la fiabilité des informations contenues dans ce document. Source : Eiffage, CDP et BDL Capital Management au 15/11/2021.<br>BDL Capital Management, en tant que société de gestion, peut sur la base de ses analyses internes, détenir des titres ou initier des positions de vente à découvert par le biais de produits dérivés sur des titres mentionnés au sein de ce document, dans ses différents fonds. BDL Détient, au 15/11/2021, une position longue sur le titre.<br>Un investissement dans un des fonds de BDL Capital Management ne devrait être considéré qu’après consultation du prospectus du fonds. Pour plus d’information sur les risques auxquels les fonds sont exposés, nous vous invitons à consulter les DICI des fonds, disponible sur demande ou sur https://www.bdlcm.com/.</em></p> <!-- /wp:paragraph -->

L’angle ESG : Eiffage, bâtisseur des infrastructures de demain