Avec la fin du système de quotas gratuits de CO 2 pour les industriels européens qui se profile, il est crucial que la taxe carbone aux frontières de l’Europe, qui doit accompagner ce processus, soit bien calibrée, pour protéger la compétitivité des entreprises de l’UE, écrivent Hugues Beuzelin et Jean Duchein

(cliquer sur l’image ci-dessous pour accéder à la tribune)

Pin It on Pinterest

Share This